Bonjour. Identifiez-vous. Nouveau membre ? Inscrivez-vous.

 

Les témoins

        Au cours de ses nombreuses enquêtes, Mary Lester a rencontré de nombreux personnages qui l'ont plus ou moins marqué. Certains sont et resteront des amis très proches, d'autres sont loin d'avoir une grande place dans son coeur. Parmi tous ces personnages, 9 ont une place toute particulière dans la carrière et la vie de Mary lester. Les voici.

Jean Failler
      Né le 26 Février 1940 à Quimper, d'un père menuisier et d'une mère blanchisseuse, Jean Failler n'était pas prédisposé à devenir écrivain. Après avoir obtenu un certificat d'aptitude comptable, et après être entré dans la vie active à 17 ans, il ne l'exercera jamais ce métier que le rebute et deviendra trieur de courrier à la Poste, puis démarcheur d'assurance avant d'effectuer son service militaire dans la marine.
      C'est en 1962 qu'il entre dans l'entreprise de pêche familiale. Passionné de littérature, il présente en 1983 sa première pièce de théâtre au concours national de l'Acte à Metz (Le ruban bleu) qui sera primée et crée sur France Culture. Quinze autres pièces suivront dont beaucoup seront primées. Son premier roman "L'ombre du Vétéran" (roman historique) recevra le prix des écrivains bretons en 1993.

      Puis il fait la connaissance de Mary Lester et commence alors une collaboration entre eux à laquelle il mettra fin après le 24è tome, laissant Mary écrire elle-même ses enquêtes. Il reprend cependant la plume à partir du numéro 30.

Témoignages :

- Temoignage du 19/12/03 - Affaire "Le renard des grêves"


Mary Lester
Nom : Lester
Prénoms : Mary - Prunelle
Age : 30 ans
Née à : Quimper
Fille de : Jean-Marie Le Ster - capitaine marchand
et de : Thumette - Prunelle Draoulec - Pianiste - Décédée
Diplômes : Licenciée en droit
Profession : Capitaine de police
Hobby : Piano - Photo - navigation à la voile et, plus récemment, l'écriture

      Forte de caractère, Mary Lester exerce le métier de capitaine de Police par passion. Elle aime fouiller à la recherche du moindre indice qui la mènera vers la résolution de l'enquête. C'est un flic très efficace, mais pourtant, ses méthodes et son comportement envers sa hiérarchie ne sont pas du goût de tous.

Témoignages :

- Témoignage de 22/06/04


Jean-Pierre Fortin
      Fortin est un homme robuste, au physique de rudgbyman. Certains diront qu'il n'est pas le plus futé des Policiers, mais il cache plutôt bien son jeu. Il aime cependant que les rôles restent bien définis entre lui et Mary. Elle c'est le cerveau, et lui les bras. D'ailleurs, elle fait très souvent appel à lui lorsqu'elle a besoin d'aide ou bien quand elle sait qu'elle va avoir affaire à plus costaud qu'elle.
      Bon père de famille, il répond toujours présent dès que "sa Mary" l'appelle à l'aide, ce qui a tendance à agacer son épouse. C'est un grand amateur de sport, une activité qu'il suit de très près grâce à son journal préféré, L'équipe, qu'il lit assidument chaque jour dans son bureau.

Commissaire Fabien
      Si au premier abord le commissaire Fabien a du se demander qui était cet énergumène qu'on avait affecté à son commissariat, il s'est rapidement attaché à Mary Lester, une sorte de relation père-fille s'étant créée entre eux deux. D'une nature assez "Vieille France", il ne comprends pas toujours les méthodes de Mary Lester, mais il sera toujours là pour la défendre et la soutenir s'il le peut.
      Cela n'empêche pas qu'il soit parfois agacé par le "capitaine Lester", comme il se met à l'appeler lorsqu'il est énervé.

Albert Passepoil
      Albert Passepoil est entré au commissariat de Quimper avec l'aide de Jean-Pierre Fortin. Très doué en informatique, il rend souvent service à Mary Lester en effectuant des recherches pour elle. D'une grande timidité, il perd tous ses moyens dès qu'il est en présence d'une femme, ce qui amuse beaucoup Mary. En sa présence à elle, c'est d'ailleurs pire que tout. Il bégaye, bredouille, et rougit.
      Il ne quitte jamais les locaux du commissariat de Quimper, ce n'est pas du tout un homme de terrain. Il est tout le contraire de Jean-Pierre Fortin, et pourtant entre eux est née une grande complicité.

Chef Mériadec
      On ne peut pas dire que Mériadec soit un ami de Mary, si bien que lorsqu'il quitta Quimper, la jeune femme ne pleura pas son départ. Pourtant, elle sera amenée à le croiser de nouveau par la suite, au cours de ses différents déplacements.

Amandine Trépon
      Voisine de Mary Lester, Amandine Trépon aime trainer chez la jeune femme pour s'occuper du jardin que la capitaine de Police n'a pas le temps d'entretenir, cuisiner de bons petits plats pour la jeune femme, et l'écouter lui raconter ses différentes enquêtes, dont elle ne manque pas de noter les détails dans des carnets.

Lillian Rimbermin
      Fils de famille aisée, Lillian a fait la connaissance de Mary à Saint-Quay-Portrieux. Mais si les deux se sont rapidement plu, la famille de Lillian vit d'un mauvais oeil le fait qu'il fréquente une fonctionnaire de Police. Mais depuis qu'ils se sont retrouvé quelques temps plus tard, les deux amoureux continuent de se voir.
      Architecte, Lillian construit principalement des maisons dans des arbres, mais il aime aussi rénover d'anciens bâtiments. Son travail l'amène à parcourir la France, ce qui convient tout à fait à Mary qui garde ainsi une part de liberté, la jeune femme n'étant pas faite pour la vie de couple classique.

Ludovic Mervent
      Ayant remplacé le commissaire Fabien à une reprise, Ludovic Mervent accorde beaucoup de reconnaissance à Mary qui a résolu une affaire grâce à laquelle il a vu sa carrière évoluer de manière significative. Désormais proche conseiller du Ministre de l'Intérieur, il est resté en contact avec Mary à qui il n'hésite pas à l'occasion de demander de l'aide s'il en a besoin.